Tarifs de l'eau potable au 1er Janvier 2016

Tarifs du mètre cube d'eau potable TTC pour une consommation de 120 m³
hors assainissement, redevances de l'Agence de l'Eau comprises

Actualités

LÈGE – CAP FERRET: Comme les rois mages en Galilée: les “très étranges cadeaux” du conseil municipal au délégataire de l’eau potable, la société AGUR

ARC’EAU poursuit son exploration des pratiques de la commune quant à la gestion de l’eau potable. Pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents nous faisons un rappel de la situation au 31 décembre 2017.

Surtout nous mettons en évidence que le délégataire AGUR, une fois de plus, ne respecte pas ses obligations légales  et contractuelles d’information des usagers et de la municipalité. Mais comme à son habitude, davantage protectrice des intérêts d’AGUR que de ceux des usagers, la municipalité laisse faire, le conseil municipal y compris.

Ainsi 2017 a vu le vote d’un avenant au contrat augmentant le chiffre d’affaires du délégataire sans qu’aucun des contrôles obligatoires n’ait été réalisé depuis juillet 2013, date de début du contrat.

Le 13 novembre dernier, le maire avait annoncé en plein conseil municipal l’intervention de la chambre régionale des comptes pour contrôler à la fois le budget annexe de l’eau potable et les comptes de la délégation. Aujourd’hui, il semble avoir changé son fusil d’épaule en annonçant le recours à un cabinet privé, qui risque d’être beaucoup moins indépendant… d’autant que la commission de contrôle finnacier n’a pas été invitée à faire part des points à examiner.

Quoiqu’il en soit, suite à notre intervention, AGUR a fini par fournir le coût de revient des investissements réalisés par ses soins. Ces informations ont été disponibles fin novembre 2017 alors qu’elles devraient figurer dans les rapports annuels, un exemple parmi d’autres…

Vous trouverez notre étude, ici: LCF Cadeaux V2

Et si au village d’Astérix et Obélix, tout se termine par un grand banquet, chez Sammarcelli(x), très souvent, tout se termine par une affaire immobilière. Ne manquez pas notre article à venir sur la prétention d’AGUR, relayée par le maire, de devenir propriétaire de l’agence et de l’entrepôt dont la construction a été rendue obligatoire par le contrat.

 

LÈGE – CAP FERRET: Les prélèvements d’eau dans le milieu naurel dépassent de 25 % les volumes autorisés…en toute illégalité…Le Plan Local d’Urbanisme, à l’eau ?

Il fallait s’en douter. Après qu’ARC’EAU ait démontré les nombreux désordres financiers de la gestion de l’eau sur la commune, le maire, faisant finalement le constat de son incapacité  à apporter la clarté pourtant promise, a décidé d’un audit complet … » Lire la suite

LA MUNICIPALITÉ DE LÈGE – CAP FERRET PRIVILÈGIERAIT-ELLE LES INTÉRÊTS DU DÉLÉGATAIRE DE L’EAU POTABLE AU DÉTRIMENT DES USAGERS DU SERVICE PUBLIC ?

On peut le penser à mesurer son immobilisme. Lège – Cap Ferret fait partie de toutes ces communes du Nord-Bassin qui après les municipales de 2014 n’avaient pas installé leur commission de contrôle financier rendue pourtant obligatoire par un texte … » Lire la suite

COMPÉTENCES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT : NOUVELLE TENTATIVE DE REVENIR SUR LA LOI NOTRé (NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE).

Jusqu’à la loi NOTRé (loi du 7 août 2015), le transfert des compétences « eau » et « assainissement » des communes aux intercommunalités était optionnel. La loi décide du transfert obligatoire de ces compétences aux EPCI (Établissement Public de … » Lire la suite

Deux responsables de Veolia Eau en France mis à pied, soupçonnés de conflit d’intérêts. Conflit d’intérêts encore et toujours !

Mais, à qui nos élus ont-ils confié notre eau à gérer ? À les entendre à une société dédiée créée pour l’occasion, SEEBAS. Tout serait plus transparent, plus facile à contrôler. Et pour faire bonne mesure, deux élus, Marie-Hélène des … » Lire la suite

ARC’EAU à Andernos, samedi 5 novembre pour parler de la gestion de l’eau potable sur le Nord-Bassin

À l’inviation de l’association Écocitoyens du Bassin, membre de la Coordination Environnement du Bassin d’Arcachon (CEBA), ARC’EAU fera une revue d’actualités de la gestion de l’eau potable sur le Nord-Bassin. Elle aura lieu le samedi 5 novembre à 10 heures, … » Lire la suite

COBAS: Les annalyses de l’eau d’octobre retrouvées… mais “Y’a comme un défaut”…

Nous nous interrogions sur l’absence de publication des analyses de l’eau de la COBAS pour octobre, alors que pour toutes les communes du Nord-Bassin elles étaient sur le site internet alimenté par l’Agence de Santé Régionale: http://www.arc-eau.org/cobas-ou-sont-passees-les-analyses-de-lars-pour-octobre-que-faut-il-en-conclure/ Comme avec l’eau … » Lire la suite

ARC’EAU met à votre disposition les rapports 2015 des délégataires de l’eau potable. N’hésitez pas à nous faire part de vos observations.

Dès lors qu’une collectivité délègue en tout ou en partie son service public de l’eau potable, son délégataire est tenu de fournir un rapport annuel (Art. L.1411-3 du CGCT). Sauf dispositions contractuelles plus contraignantes, ce rapport doit être adressé à … » Lire la suite

Analyses de l’eau sur la COBAS: ARC’EAU interroge directement VÉOLIA

C’est une évidence que de constater la décomposition de la gouvernance du service public de l’eau potable mise en place par la COBAS. Les résultats se traduisent dans les bulletins de l’Agence Régionale de Santé: Matières organiques et chlorites en … » Lire la suite

COBAS: Où sont passées les analyses de l’ARS pour octobre ? Que faut-il en conclure ?

ARC’EAU a mis en avant les dysfonctionnements quasi continus de VÉOLIA, en particulier sur l’usine de Cabaret des Pins qui est censée traiter l’eau prélevée dans le lac de Cazaux. Résultat: Chlorites et matières organiques batifolent en excès dans le … » Lire la suite