ASSISES DE L’EAU: L’absence des élus du Bassin remarquée ! Mais ARC’EAU était bien présente

Le 29 février dernier, l’Association des Maires de Gironde tenait ses “ASSISES DE L’EAU”. Les élus du Bassin, sans doute retenus par le sport qu’ils pratiquent à outrance, le cumul des mandats et des fonctions, ont “séché” la réunion. Ceci n’a pas échappé à la presse alors que le Bassin est, après la Métropole bordelaise, le territoire de la Gironde qui pompe le plus d’eau. Lire l’article de Sud-Ouest: assise eau

L’importance de la population,  l’absence de réelles politiques incitatives de baisse des consommations, comme le niveau des fuites, alors même que tout le territoire est en délégation au privé, mode de gestion présenté par les élus comme le plus efficace, expliquent ce classement.

Sous-estimation des périls, faible intérêt des élus en charge de ces questions, incompétence, “confort” que procure le recours à des prestataires spécialistes du “clés en main”, paresse intellectuelle, ne sauraient être des excuses recevables.

En réalité, le Bassin était bien représenté. En effet, le président d’ARC’EAU avait été convié à intervenir dans la table ronde intitulée: “Quelle gouvernance de l’eau ?”. C’est sans doute ce programme qui a fait peur à nos élus !

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Revue de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.