Actions

Le 28 novembre 2015:
L’ assemblée générale d’Arc’Eau .

Le 30 septembre 2015:
Arc’Eau a tenu une conférence de presse le 30 septembre 2015.
Le sujet: “un nouveau contrat de l’eau … pour faire oublier le précédent”.
Commentaires et critiques du projet de contrat: pas de révolution, des avancées demandées par Arc’Eau, mais des points négligés , des insuffisances et des incohérences!
Une occasion ratée de remise en question du mode de gestion.
Arc’Eau entend rester vigilante afin que “l’ardoise” laissée par Véolia ne retombe pas sur la facturation des usagers!
Article de presse: journal Sud-Ouest édition du 1° octobre 2015:  SO011015

Le 24 septembre 2015:
Depuis “l’appel aux fuites” lancé par Arc’Eau qui recense les cas de fuites d’eau chez les particuliers sur le territoire de la COBAS,  de nombreux usagers victimes de fuites récentes ont sollicité Arc’Eau pour les assister dans la gestion de leur dossier.
Nombreux sont aussi ceux qui ont fait état de fuites passées.
“La dépêche du bassin” n° 1009 du 24 septembre au 30 septembre décrit l’épidémie.
Lire l’article: DDQ_2015_09_23-C1_DBA_9   et   DDQ_2015_09_23-C1_DBA_2

Le 08 août 2015:
Arc’Eau  lance un appel aux entreprises de plomberie de la région par lettre ci-jointe:

Entreprise de plomberie.
Objet : fuites sur branchements sur le territoire de la COBAS

Madame, Monsieur ,

Peut-être connaissez-vous l’association Arc’Eau  qui regroupe des usagers-citoyens soucieux de la gestion de l’eau potable.
Nous sommes actuellement informés et  préoccupés par l’augmentation des fuites dans certains quartiers de la COBAS, en rapport avec  la dégradation des branchements. Cet état de fait semble s’aggraver et laisse beaucoup de nos concitoyens dans un grand désarroi, matériel et financier.
Il existe bien un dispositif légal, le dispositif Warsmann, qui limite la facturation dans ce genre de fuite, mais les usagers l’ignorent ou en sont fort mal informés.

Nous avons engagé une consultation à l’échelle du territoire de la COBAS pour que les usagers victimes de fuites se signalent se rassemblent et organisent leur défense. Cela implique que nous puissions constituer des dossiers circonstanciés avec les victimes, dès la découverte de leurs fuites.

C’est la raison pour laquelle nous nous adressons à vous. Nous vous engageons, en toute liberté bien entendu, à informer vos clients victimes de fuites à nous contacter dès la découverte du problème pour que nous puissions les accompagner.

Nous sommes disponibles sur notre boîte mail : contact@arc-eau.org, sur internet, www.arc-eau.org, sur facebook via la page Arc Eau, par courrier : Résidence Cybèle 214  boulevard de la Plage 33120 ARCACHON ou par téléphone : 06.87.68.58.11 ou 06.08.82.81.81
Cela ne se substitue bien sûr aucunement à vos services de réparation, et n’exonère personne du règlement dans un premier temps de vos factures.
Nous sommes bien entendu à votre entière disposition pour échanger sur vos réactions à notre démarche, et espérons avoir prochainement l’occasion de prendre contact.
Vous pouvez trouver sur notre site internet les explications que nous avons données sur les responsabilités du délégataire dans la dégradation du réseau lors de notre conférence de presse du 24 juillet.

Nous vous assurons  de notre totale indépendance, de notre détermination et de notre vigilance citoyenne
Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations
ARC’EAU

Le 24 juillet 2015: 
Arc’Eau  recense les fuites sur le territoire de la COBAS et
lance un appel aux victimes de fuites:

      ARCACHON, LA TESTE, GUJAN-MESTRAS, LE TEICH,
Vous êtes TÉMOINS de  FUITES D’EAU dans votre QUARTIER,
Maintenant, vous êtes VICTIMES de ces FUITES D’EAU sur votre PROPRIÉTÉ,
Vous devez donc payer les réparations à un plombier et Véolia ne manquera pas de vous facturez l’excédent des mètres cubes  d’eau!!!

                                     RÉAGISSEZ contre ce PRÉJUDICE!

ARC’EAU recense les fuites et vous aide à gérer les conséquences de votre sinistre.
Contacter l’Association ARC’EAU : adresse mail: contact@arc-eau.org
Téléphone : 06.87.68.58.11 ou 06..08.82.81.81.

 

Le 24 juillet 2015:
Conférence de presse sur le patrimoine, et l’action délétère du dioxyde de chlore sur  les réseaux et les branchements. Résultat: les fuites se multiplient sur le territoire de la COBAS.
Arc’Eau accuse l’usine Cabaret des pins qui n’a jamais fonctionné.
Arc’Eau lance un appel aux victimes de fuites afin de ne pas les laisser gérer seules leur préjudice.
lire : dossier de presse: dossier de presse-24.07.2015

Le 13 juillet 2015:
Arc’Eau demande à la Présidente de la COBAS d’engager un audit technique et un bilan financier afin de connaître  les travaux effectivement réalisés par le délégataire,
et ceux qui n’ont pas été faits mais qui ont été payés par les usagers.
lire: MHDE-demande d’audit 13-07-2015

Le 11 juin 2015:
Conférence de presse : la prochaine DSP:
la COBAS a rédigé un projet de contrat qui va fixer les conditions du service pour les années à venir.
lire : article La dépêche du Bassin: DDQ_2015_06_17-C1_DBA_17 PDF article la dépêche

Le 19 février 2015:
Arc’Eau assistait à la réunion consultative des services publics locaux pour présentation du choix de la future gestion de l’eau.

Arc’Eau a rédigé un compte-rendu “réaliste” de cette réunion purement consultative, sans surprise ou presque quant au vote des participants,  et prévisible quant au choix de la gestion future…..

lire :compte-rendu de la réunion CCSPL du 19.02.2015

Le 18 février 2015:
Arc’Eau a été auditionnée le 18 février 2015 par la commission Eau présidée par M.Socolovert.
Arc’Eau a fait un constat et a livré une liste de propositions pour éclairer la commission.

lire: Audition Arc’Eau

Le 30 janvier 2015:
Conférence de presse :
Arc’Eau assistait le 29.01. à la réunion du conseil communautaire, sans pouvoir et combien c’est frustrant, contredire les propos entendus pour justifier un scénario cousu de fil blanc!
Cette conférence est pour Arc’Eau l’occasion d’une critique et d’une mise au point:
1) la proposition d’avenant 12 avec un terme anticipé de 2 ans:
c’est 2,5 M€ économisé au moins par année pleine soit 5 M€ grâce à Arc’Eau;
tant mieux, bye bye la fin du contrat, rien à regretter sur le sujet et merci Arc’Eau.

2) les négociations longues et difficiles d’indemnités …. en réalité hypothétiques et non fondées, puisqu’il aurait été suicidaire pour Véolia d’intenter quoi que ce soit contre la Cobas , alors que la société  pense déjà à se positionner en 1° ligne pour la prochaine DSP.

3) un prix de l’eau oublié… pas assez de temps pour y réfléchir??
Inutile de réfléchir quand on ne sait pas penser…à moins que les indemnités “difficilement négociées” ne se cachent dans ce prix de l’eau inchangé, négligé, oublié ??
Arc’Eau a analysé les anomalies comptables de cet avenant: au total
c’est 2,4 M€  qui auraient dû entraîner une baisse immédiate de 30% du prix de l’eau: c’est en réalité le coût versé à Véolia, pour obtenir cet avenant: contrairement aux déclarations officielles , il y a bien indemnité , mais dissimulée!
Si 42 des élus (un  vote “courageux” contre) ont été convaincus… Arc’Eau ne l’est pas et va réagir à cette mise en scène pour défendre les intérêts des usagers.
Sud-Ouest éd Arcachon du 31.12.2015:  SOQ_2015_01_31-Page 1 (C2_21A)-C2_337
dossier de presse 30-01-2015 - 

Le 29 janvier 2015:

Arc’Eau organisait ce jeudi 29 janvier  au café “le cinq”, une réunion conviviale pour remercier les adhérents et sympathisants de l’association pour leur fidélité et leur soutien.
Beaucoup ont répondu “présent” à cette invitation, avant de rejoindre en nombre la Cobas pour assister à la réunion du conseil communautaire au cours de laquelle se jouait l’avenir du contrat de l’eau potable.

Ce 29 janvier était le 22° anniversaire de la loi du 29 janvier 1993:
dite loi ” relative à la prévention de la corruption et à la transparence de la vie économique et des procédures publiques”….
mieux connue sous le nom “loi Sapin”!
Pour les élus, tout un programme à accomplir …..

 

Le 16 janvier 2015:

Conférence de presse à J – 18 du 3 février 2015.
Arc’Eau commente le rapport de la CCF sur l’exercice 2013 du délégataire et dénonce
non pas 20% mais 30% de marge: un scandale financier!
dossier de presse 16012015

 

Le 12 décembre 2014:
Arc’Eau adresse une lettre aux élus des quatre communes-membres:
Il s’agit d’un commentaire critique de termes de la délibération 14-222,  séance du 15.12.2104.
lettre-elus-cobas-12-déc-2014

Le 11 décembre 2014:
Conférence de presse à J – 54 du 3 février 2015.
Arc’Eau a chiffré et rend public  les  gains de la caducité, pour la collectivité et les usagers, si elle est prononcée.
Arc’Eau met sur site la carte du bassin d’Arcachon avec une analyse comparative du service de l’eau et des tarifs dans les 6 villes du nord-Bassin et la Cobas:
voir carte sur la  page d’accueil.
dossier de presse 11122014

Le 29 novembre 2014:
Assemblée générale de l’association.
Compte-rendu de l’assemblée et rapport moral de la présidente.
Compte-rendu AG
rapport moral de la Présidente

Le 20 novembre 2014:
Arc’Eau adresse une lettre aux élus des quatre communes-membres: elle est une explication et une réponse aux attaques de presse de Mme des ESGAULX .
lettre-elus-cobas-20-nov-2014

Le 5 novembre 1014:
Conférence de presse :
Arc’Eau rend public les conclusions du rapport Service -Public 2000 qui confirme la caducité du contrat.
Arc’Eau énumère  les avantages de la caducité.
Dossier presse

Le 17 octobre 2014:
Projection-débat à l’hôtel de la plage à Arcachon: film “water makes money”  qui dénonce les profits et  la corruption des grands groupes de l’eau.
projection-débat 17-10-2014

Le 15 octobre 2014:
Arc’Eau adresse une lettre aux élus sur la caducité du contrat.
lettre-elus-cobas-15-oct-2014

Le 7 octobre 2014:
Analyse de l’exercice 2013 , d’après les données du rapport annuel du délégataire .
Un commentaire est adressé aux élus de la Cobas.
Le résultat:” La Cobas  championne du bassin .. et de loin”  pour le prix de l’eau.
La carte des prix des 6 villes du nord-bassin et de la Cobas est mise sur site.
Véolia 2013 commentaires résultats

Le 18 juillet 2014:
Conférence de presse:
Arc’Eau révèle et commente le rapport d’audit : un état patrimonial “en souffrance”…
Arc’Eau rend public le dossier de démonstration de caducité du contrat, mis sur site
et dénonce les profits démesurés du délégataire Véolia.
dossier de presse 18-07-14 -

Le 10 juillet 2014:
Arc’Eau remet à la Cobas un important travail: le dossier de démonstration de caducité du contrat CGE-Véolia/Cobas.
cobas-caducite PDF
Annexes-Caducite-2

Le 5 juin 2014:
Conférence de presse:
Arc’Eau dénonce l’immobilisme de la Cobas,  sa défaillance quant à son devoir de contrôle, le dossier compteurs  , le rejet par la Cobas des dispositions de l’arrêt du Conseil d’Etat “commune d’Olivet”, le refus d’adhésion d’Arc’eau à la C.C.F (commission de contrôle financier).
dossier presse 05-06-2014

Le 20 mai 2014:
Arc’Eau met la Cobas en demeure d’abroger l’avenant 11 et   la délibération du 28.10.2011 qui prolonge la durée du contrat.
Arc’Eau met la cobas en demeure de se prononcer sur la caducité.
lettre 20-05-2014

Le 16 mai 2014:
Mme M.H. des ESGAULX, présidente de la Cobas reçoit Arc’eau.
Mme ds ESGAULX refuse à Arc’Eau l’accès à la C.C.F.
Elle balaie d’un revers de manche toute possibilité d’étude  de l’arrêt du Conseil d’Etat “commune d’Olivet”.

Le 11 février 2014:
M. J.J.EROLES, Président de la Cobas reçoit Arc’Eau.
M. EROLES a été un interlocuteur attentif aux problèmes exposés par Arc’Eau concernant un contrat qui pénalise les usagers  et une gestion médiocre par le délégataire.
M. EROLES fait adhérer Arc’Eau à la CCSPL et à la CCF

Le 30 Novembre 2013 :
L’Assemblée générale de l’Association ARC’EAU s’est tenue le samedi 30 novembre 2013, à 10 h 30 dans la salle de conférence de l’hôtel de la Plage à Arcachon.
compte-rendu de l’AG 2013
rapport moral de la présidente 2013

Le 26 mars 2013 :
Conférence de presse :
dossier-de-presse 26-03-2013

Le 06 janvier 2013 :
L’association ARC’EAU a été reçue par Monsieur EROLES, Président de la COBAS, le jeudi 31 janvier 2013. Les points de discussion abordés ont été les suivants :

  • Présentation d’ARC’EAU, créée pour la défense des intérêts des usagers, et dont l’objectif est une gestion contrôlée de l’exploitation de l’eau sur le territoire du Bassin d’Arcachon.
  • Enoncé des démarches entreprises par ARC’EAU :          
  1. Etude complète du dossier de délégation du service public de l’eau: contrat, avenants et annexes,  rapports annuels du délégataire avec comptes rendus financiers. 
  2. Analyse comptable avec tableau récapitulatif retraçant l’ensemble des opérations financières et comptables réalisées par le délégataire dans le cadre de ce service, de 1995 à 2011 inclus, permettant l’estimation à ce jour de l’économie globale du contrat de délégation.         
  3. Rappel de l’obligation contractuelle de la révision quinquennale du prix de l’eau, selon l’avenant n°9 d’octobre 2007, avec, à ce jour, quelques mois de retard.         
  4. Constatation faite, dans l’étude des dossiers, de l’absence de Commission de contrôle financier (C.C.F.), conformément au décret du 21.12.2001, codifié dans l’article R.2222-3 du Code général des collectivités territoriales, avec pour conséquence l’absence de visibilité sur la qualité du service et la pertinence des tarifs pratiqués.La nomination de la Commission de contrôle financier, à l’initiative d’ARC’EAU, le 12.07.2012, par la COBAS avec  plus de dix ans de retard, est un premier succès de l’association. En raison du retard de la mise en place de cette Commission, la COBAS a demandé un audit.
  • Suite donnée aux demandes d’ARC’EAU :    
    - Nous aurons accès aux résultats de cet audit.

    - Nous aurons connaissance des résultats de l’analyse de gestion produits par la Commission de contrôle financier.

    - Un accord de principe a été obtenu pour nous permettre de  siéger à la Commission de contrôle financier ainsi qu’à la Commission des services publics locaux.

    - Nous resterons vigilants  pour connaître les conditions dans lesquelles la COBAS prépare la mise en œuvre de  ”l’arrêt Commune d’OLIVET » du Conseil d’état, étant donné que le contrat de délégation du service de l’eau entre dans le champ d’application de cette jurisprudence.
  • Projet d’action de communication : ARC’EAU souhaite étendre son action de communication auprès des élus du territoire de la COBAS par la tenue d’une conférence de presse programmée en  mars 2013.